Marciac nous voilà!

Petit monstre dans le fleuron supérieur d'un arc entiers points du cloître de Marciac. Fin XVe siècle. refectory, Hearst Castle, San Simeon, Cal. C. Brugeat
Petit monstre dans le fleuron supérieur d'un arc entiers points du cloître de Marciac. Fin XVe siècle. refectory, Hearst Castle, San Simeon, Cal. C. Brugeat

 

Il semblerait que nous étions attendus avec impatience!

Du haut de son fleuron, au-dessus d'un arc en tiers-point, ce petit dragon se prête avec malice à la séance de "shooting".

 

Par un examen approfondi, nous avons pu observer plusieurs points intéressants, non révélés jusqu'à présent dans les sources. Les bases et les colonnes sont en marbre des Pyrénées. Les chapiteaux, culots et arcs sont en grès. L'extrados fleuronné, non porteur, est quant à lui en calcaire, laissant ainsi s'exprimer la créativité des sculpteurs et permettant ainsi une traduction plus délicate et fine des éléments décoratifs, à l'image de notre petit monstre.

 

 

Arcade du cloître de Marciac, fin XVe siècle. Refectory, Hearst Castle, San Simeon, Cal. C. Brugeat
Arcade du cloître de Marciac, fin XVe siècle. Refectory, Hearst Castle, San Simeon, Cal. C. Brugeat

 

 

 

 

Par ailleurs, certaines colonnes sont colorées. Marbres différents ou enduits? Les photographies anciennes en noir et blanc ne nous aident guère à trancher. Si certaines colonnes pourraient présenter des marbres différents (grains et structure diverses), on observe la présence, notamment sur les colonnes de cette arcade, d'un enduit moderne rouge-brun.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0